voyage chat

Comment réussir les trajets en voiture avec son chat ?

Il existe tout de même des exceptions à la règle, mais il est toujours compliqué de voyager avec son chat en voiture. Généralement, les déplacements stressent ces animaux de compagnie en raison des bruits et des odeurs inhabituelles rencontrés le long du trajet. Cependant, il est parfois obligatoire de voyager avec lui comme lors d’une visite chez un vétérinaire ou lors d’un déménagement. Pour ce faire, vous aurez besoin de préparation et d’organisation pour assurer la tranquillité de votre chat. Découvrez les astuces essentielles dans ce guide pratique.

Avant le départ

Pour voyager avec son chat en voiture, il est impératif de prendre certaines précautions avant le jour J. Vous devez prévoir un transporteur pour faciliter le déplacement de votre animal. Qu’il s’agisse d’un sac, d’une caisse ou d’une cage, vous devez faire de cet accessoire un lieu confortable pour le chat. C’est pourquoi il est conseillé d’y mettre une couverture ou un coussin à l’intérieur de la cage. Toutefois, il faudra éviter que votre chat fasse la découverte du transporteur le jour du départ.

Ainsi, il convient de sortir l’objet quelques jours bien avant le voyage pour qu’il s’y habitue. Vous pouvez le placer dans un endroit où votre chat se sent à l’aise comme le salon. Pour susciter sa curiosité, il est recommandé d’y placer un jouet qu’il adore. Récompensez-le en lui donnant des friandises ou des croquettes chat chaque fois qu’il viendra dans la cage de transport. Avec le temps, il finira par associer cet endroit à une expérience sûre et confortable dans la maison.

Il est donc indispensable de l’habituer à s’y rendre régulièrement de son plein gré. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de l’obliger à rentrer dedans lors du démarrage. Dès qu’il sera habitué à sa cage, faites quelques promenades avec lui tout en gardant la caisse fermée.

Par ailleurs, il faudrait éviter de le nourrir juste avant le voyage puisqu’il risque de vomir au cours du trajet. S’il vient de manger, laissez-lui le temps de digérer son repas et de faire ses besoins. Il faut rappeler que le chat doit avoir un bon régime alimentaire et une ration suffisante pour être en parfaite santé.

En outre, prenez la peine de nettoyer régulièrement sa cage. Cette action vous permettra d’éliminer ou de réduire les odeurs éventuelles. Quelques minutes avant de prendre la route, il est conseillé de pulvériser sa caisse avec un Feliway.

Au cours du trajet

Comme vous le savez, les chats détestent les voyages en voiture. Une erreur à ne jamais commettre est d’installer votre chat dans le coffre de la voiture. Placez sa cage sur le siège arrière du véhicule. Pour éviter une chute éventuelle, il vaudrait mieux attacher la cage avec une ceinture de sécurité. De plus, en cas d’accident, cela permettra d’éviter que le transporteur devienne un véritable problème pour le conducteur et les passagers.

D’un autre côté, prenez la peine de déposer un drag sur la cage de sorte à l’empêcher de voir la route. Sinon, il sera effrayé tout au long du trajet. Comme vous vous en doutez, il y a certaines races de chats qui possèdent une excellente vision nocturne. C’est pourquoi ils adorent se retrouver dans le noir.

Lors d’une traversée pendant les périodes chaudes, pensez à protéger votre animal des rayons du soleil. Pour ce faire, procédez à l’installation d’un pare-soleil sur la vitre. Vous pouvez également humidifier le linge qui sert de couverture pour le transporteur. De plus, il faut retenir que la voiture doit être à une température idéale pour l’animal. Cela veut dire qu’elle ne doit être ni trop froide, ni trop chaude. Avant d’embarquer votre chat dans le véhicule, veillez à ce qu’il soit bien éclairé. N’oubliez pas aussi l’air conditionné et le chauffage qui doivent être en bon état.

Par ailleurs, il faut éviter que votre chat déambule en dehors du lieu de transport. Un animal qui dispose d’une libre circulation dans votre voiture est vraiment dangereux. Soit, il griffera vos sièges ou il causera un accident de circulation. C’est pourquoi tenir son animal dans les bras durant un trajet ne constitue pas une bonne idée.

Lorsque votre chat a recours au miaulement au cours du voyage, il faut l’ignorer un moment. En essayant de lui parler, il continuera dans cette habitude. Le plus recommandé est de réserver votre attention aux moments où il cesse de miauler. Dans ce cas, il saura que pour attirer votre attention, il faudra se taire.

Pour finir, il convient de souligner que les boules de poils sont capables de détecter le niveau d’anxiété de leurs propriétaires. C’est pourquoi il faut éviter de crier et de faire des mouvements brusques durant la conduite.

Après le trajet

À la fin du trajet, votre chat aura certainement l’air instable. Cela pourra s’estomper après quelques minutes. De plus, il aura envie d’un toilettage en toute quiétude. Par conséquent, donnez-lui le temps nécessaire pour qu’il se sente à nouveau en sécurité.

En résumé, il n’est pas si compliqué de réussir les trajets en voiture avec son chat. Il suffit de suivre ces quelques étapes et le tour est joué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.