parking aeroport

Les parkings d’aéroports face à la concurrence du low-cost

Avec le développement de compagnies aériennes à bas prix tels qu’EasyJet et Ryanair, l’avion autrefois moyen de transport onéreux limité à une catégorie aisée de la population est devenu accessible au plus grand nombre. Depuis une décennie la fréquence moyenne de voyages a explosé : avec des billets d’avions à 30€, partir pour un week-end à l’autre bout de l’Europe devient courant.

Par l’emplacement des aéroports en périphérie des villes et l’absence de liaisons efficaces en transport en commun, les parkings sont devenus pour les aéroports une réelle source de revenus additionnelle en complément des redevances payées par les différentes compagnies aériennes (droits de décollage/atterrissage/stockages). Chaque année les aéroports européens augmentent sans relâche les prix de leurs parkings qui montent à 183 à l’aéroport de Londres-Gatwick, 171€ à l’aéroport de Genève, 149€ à Francfort.

Avec ce développement croissant du trafic aérien de l’ordre de 6% par an s’est développé de nouvelles solutions alternatives de parking à proximité des aéroports partout en Europe.

 

Les parkings économiques : économies et confort à la clé

L’un des pionniers des parkings low cost français BluePark à quelques minutes de l’Euroairport de Bâle-Mulhouse détaille le constat : “les tarifs des parkings d’aéroport sont de plus en plus chers par manque d’espace de stockage disponible pour compenser la forte augmentation du trafic aérien, les voyageurs se mettent de plus en plus à déranger leurs proches pour les déposer à l’aéroport plutôt que de payer un parking, quand on part plusieurs fois par an et que les vols peuvent être tôt le matin c’est toujours gênant de demander à sa famille ou à ses amis de vous déposer” nous explique le responsable du parking d’aéroport à Bâle Mulhouse. Un avis partagé par une fidèle cliente du parking “l’aspect prix est essentiel mais c’est aussi une question de confort : être déposée juste devant l’aéroport sans avoir besoin de marcher jusqu’au fin fond du parking F6 de l’aéroport le moins cher c’est un vrai luxe : on paye 2 fois moins cher tout en ayant le confort du parking le plus cher de l’aéroport, c’est fou, désormais je passe toujours par des parkings économiques quand je pars un voyage”.

 

parking

 

Le système des parkings low cost est simple : proposer dans un rayon de 15 min autour de l’aéroport un parking avec un système de navette disponible généralement 24h sur 24 pour transporter à toute heure les heureux voyageurs à la recherche de bons plans pour faire des économies. Il suffit d’un simple coup de fil au retour du voyageur pour que la navette le récupère de l’aéroport. Avec tous ces avantages,pas étonnant que les parkings économiques deviennent si populaires.

Avec des acteurs comme Ector ou BlueValet, une nouvelle génération de services de parking a émergé au cours des 3 dernières années : les services de parking avec voiturier. Encore plus rapide que le parking avec navettes mais solution plus chère, le système du voiturier vous permet de déposer votre véhicule juste devant l’aéroport de votre choix et d’être pris en charge immédiatement sans avoir à quitter son véhicule personnel. Avec des tarifs proches de ceux pratiqués par les parkings d’aéroport, les services de voiturier s’adressent majoritairement à une clientèle business pour qui chaque minute compte, une clientèle qui va favoriser le gain de le temps à l’économie financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.