voyage insolite

Voyage hors route en hiver – nos conseils

“En montagne, en hiver  êtes-vous fou ?”. Nous avons souvent ce type de remarque lorsqu’on souhaite programmer un voyage hors des sentiers battus en hiver à la montagne. Pour commencer, les voyages en véhicule tout-terrain en hiver sont vraiment une bonne chose si les voyageurs gardent quelques petites choses à l’esprit.

 

Informations de base sur les voyages hors route en hiver

Fondamentalement, voyager en hiver nécessite un peu plus de planification et de préparation. En outre, un inventaire complet du matériel va de soi et, selon la destination, il est également conseillé de prévoir du matériel supplémentaire. De plus, il existe de nombreuses possibilités de bien se préparer au froid pour pouvoir ensuite profiter des beaux paysages hivernaux. Et c’est exactement ce dont nous voulons parler ici.

La chose la plus importante  c’est le temps surtout en hiver, le temps peut changer rapidement de façon défavorable. Tout le monde doit être préparé, vous devez au minimum avoir des couvertures, des vêtements (chauds) supplémentaires, de la nourriture et bien entendu suffisamment de carburant dans votre véhicule. Pour l’itinéraire de voyage, la devise “aucun plan, est un bon plan” convient selon notre expérience, car les conditions météorologiques changent rapidement et il peut aussi y avoir des fermetures de route surprenantes, de sorte que l’itinéraire doit être modifié. Lorsque vous planifiez votre itinéraire, vous devez également tenir compte de la réduction des heures de jour.

 

voyage en montagne

 

L’équipement pour les voyages hors route en hiver

Comme pour tout voyage, le véhicule doit bien sûr être en bon état. Cela inclut également une batterie de démarrage neuve ou sans défaut. Dans ce dernier cas, il peut être conseillé de retirer la batterie pendant la nuit et de la stocker dans un endroit chaud, si possible, si les températures descendent en dessous de -30° Celsius. Une vérification de tous les équipements d’éclairage avant le début du voyage est tout à fait logique.

La plupart des choses que nous devrions avoir dans un véhicule en hiver sont probablement présentes dans la plupart des véhicules tout-terrain de toute façon. Il s’agit par exemple d’une pelle décente, d’un réchaud de camping pour les petits repas ou d’eau chaude pour une tasse de thé (ou de grog), des couvertures chaudes ou de bons sacs de couchage, des repas simples et riches en calories comme les rations de secours, du bois de chauffage, d’un briquet, d’une hachette, d’une scie, d’une bouteille thermos et bien d’autres choses encore.

De plus, il est recommandé d’utiliser un balai suffisamment grand pour dégager le véhicule de la neige. Une brosse à main n’est souvent pas suffisante en raison de la quantité de neige et souvent, nous, les conducteurs de tout-terrain, aimons avoir de grands accessoires sur la voiture, comme une galerie de toit ou un coffre sur le toit, de sorte qu’une simple brosse atteint rapidement ses limites.

Il est également important d’emporter une certaine quantité de liquide lave-glace avec une tolérance élevée au froid. Bien sûr, vous pouvez l’acheter dans les stations-service ou les supermarchés, mais il n’y a jamais de mal à avoir une petite réserve à bord, selon la devise “mieux vaut prévenir que guérir”. De plus, les balais d’essuie-glace de rechange ne font pas mal, le pare-brise aime parfois se givrer, l’usure est plus importante. Une bâche pour couvrir le pare-brise isole un peu, empêche le gel et le “grattage” le matin. Néanmoins, un grattoir à glace solide ne devrait pas manquer. 

 

Communication

Selon la destination et la durée du voyage, un large éventail d’options de communication est disponible. Presque tous les appareils ont en commun de fonctionner sur batterie. Ces batteries sont généralement sensibles au froid et il n’est pas rare que la batterie du téléphone portable soit à plat le matin après une froide nuit d’hiver. Dans ce cas, il est conseillé de l’emporter avec soi dans un sac de couchage chaud la nuit. Cela peut également être utile pour d’autres équipements à batteries tels que les appareils photo et les phares. Il existe aussi des appareils qui fonctionne avec le soleil comme les radios solaire mais pour cela il faut avoir suffisamment de soleil la journée. Vous pouvez acheter une radio solaire ici.

 

Pneus

De bons “vrais” pneus hiver devraient aller de soi. De plus, il est conseillé d’emporter des chaînes à neige adéquates et rapidement montables. Je recommande de s’entraîner à mettre les chaînes chez soi, au chaud, avant de partir. Sinon, il peut s’agir d’une affaire compliquée dans le froid et la neige. Ainsi, le voyageur est déjà bien préparé et, dans de nombreux endroits, on s’en sort assez bien.

 

Équipement personnel

En ce qui concerne l’équipement personnel, en plus de bons vêtements d’hiver, il ne faut pas oublier une bonne paire de lunettes de soleil, une lampe frontale (obscurité précoce et prolongée) et des gants chauds (de travail) pour monter les chaînes à neige ou pour les petites réparations. Une chaufferette pratique et réutilisable peut également rendre la vie dans le froid plus confortable.

Avec une bonne préparation, un tel voyage hors route en hiver peut être un vrai plaisir et pour avoir endurer le froid, le voyageur sera récompensé par des vues à couper le souffle de montagnes enneigées, de paysages hivernaux féeriques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *