aurore boreale

Comment photographier une aurore boréale – Nos conseils

Observer les aurores boréales est l’une des expériences les plus magiques et les plus incroyables qu’un photographe puisse vivre. Et les photographier, encore plus. Mais pour pouvoir immortaliser les aurores boréales, vous devez être préparés et savoir comment faire, il ne s’agit pas simplement d’appuyer sur un bouton.

Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir pour capturer les aurores boréales et obtenir des photos incroyables.

 

Qu’est-ce qu’une aurore boréale ?

Les aurores boréales sont un phénomène physique produit à des latitudes proches des pôles, tant au nord (aurores boréales) qu’au sud (aurores australes). Ce phénomène produit une lueur ou une luminescence verdâtre qui traverse le ciel nocturne en vagues et en lignes.

Les aurores sont produites par la collision des particules chargées du soleil avec les molécules d’oxygène et d’azote aux pôles magnétiques de la Terre, donnant lieu aux formations spectaculaires que nous connaissons tous.

 

les aurores boreales

 

Où et quand peut-on voir les aurores boréales ?

Les aurores ne sont visibles que la nuit et en hiver, et à des latitudes proches des pôles. Vous devez donc vérifier où vous allez pour vous assurer qu’il y a une possibilité d’aurores à cette latitude. Et aussi, bien sûr, assurez-vous de partir au bon moment de l’année :

  • Entre septembre et mars dans l’hémisphère nord (aurores boréales).
  • Entre mars et septembre dans l’hémisphère sud (Aurora Australis).

 

Nos conseils pour photographier une aurore boréale à couper le souffle

  • Utilisez le bon équipement : Appareil photo avec réglages manuels, objectif grand angle et lumineux, trépied, déclencheur à distance, une torche ou une lampe frontale et votre smartphone. Il est également conseillé d’apporter une batterie de rechange, car le froid réduit généralement la durée de vie de votre batterie.
  • Équipez-vous pour l’occasion : vous ne devez pas seulement penser à votre équipement photo. N’oubliez pas que vous sortez de nuit et en hiver, dans un pays où il fait très froid, vous devez donc vous habiller pour l’occasion : manteau, bonnet, écharpe, gants, vêtements thermiques et chaussures adaptées.
  • Évitez la pollution lumineuse : comme pour la photographie d’étoiles, vous devrez rester à l’écart de la pollution lumineuse pour éviter d’éclipser les aurores. La pollution lumineuse due à la lune rendra également les aurores moins intenses, essayez donc de l’éviter.
  • Utilisez des temps d’exposition longs : Les aurores boréales ne sont souvent pas aussi intenses à l’œil nu que ce que nous avons l’habitude de voir sur les photographies. Pour les capturer dans toute leur splendeur, vous devrez prendre des clichés de plusieurs secondes. Mais n’en faites pas trop où vous perdrez la forme de l’aurore (selon la vitesse à laquelle elle ondule). Bien que chaque situation et chaque aurore soit différente, essayez de prendre une photo d’environ 10 secondes.
  • Utilisez des ISO élevés : pour obtenir suffisamment de lumière, vous devrez augmenter considérablement l’ISO, comme pour toute photo de nuit. Normalement, il est recommandé de prendre des photos entre 1600 et 3200 ISO, mais gardez à l’esprit que plus la sensibilité est élevée, plus le bruit est important. Malheureusement, dans cet aspect, l’équipement va être important. Vous devrez donc connaître les limites de votre appareil photo pour trouver un juste milieu entre l’ISO et le bruit, évitant ainsi que ce dernier ne ruine votre photographie.

 

Pouvez-vous prédire l’aurore boréale ?

Il existe de nombreux sites web et applications qui analysent l’indice Kp et font une prédiction de l’apparition des aurores boréales (ou australes), ils peuvent donc vous aider à savoir quand les aurores sont le plus susceptibles d’apparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.