pekin

Faire une escale de 3 jours à Pékin sans visa

La Chine est un des plus importants pays d’Asie, avec une histoire qui remonte à plus de 5000 ans, une culture unique et fascinante, et c’est un pays que tout voyageurs doit mettre sur sa liste des voyages à faire au moins une fois dans sa vie. Mais savez-vous qu’il est également possible de profiter d’un séjour dans un autre pays d’Asie pour découvrir une grande ville chinoise pendant 3 jours et sans aucune formalité ?

 

Le visa n’est pas toujours obligatoire pour entrer en Chine

Vous avez certainement entendu parler des formalités rébarbatives pour obtenir un visa permettant de faire un séjour touristique en Chine. Il faut déposer en personne vos empreintes dans un centre dédié, vous obligeant à vous déplacer sur place. Mais ça, c’est pour un visa classique, permettant de rester plusieurs semaines dans l’Empire du Milieu et de faire un circuit entre ses villes emblématiques.

Il existe pourtant une alternative peu connue et clairement sous-estimée : le transit sans Visa. Vous entrez en Chine, sans avoir besoin de demander un visa au préalable, mais il y a quelques critères à respecter.

La principale condition est que vous devez être en transit, c’est-à-dire que vous arrivez d’Europe, votre destination finale est un autre pays, et vous faites une escale en Chine. Plutôt que de prendre les vols en suivant, vous pouvez rester jusqu’à 72 heures en Chine afin de découvrir un peu des charmes du pays.

Lorsque votre avion atterrit en Chine, vous devez prendre une file spéciale (Arrival Card for Temporary Entry Foreigners), et vous obtiendrez alors un permis d’entrée temporaire qui sera valable pour une durée maximale de 72 heures et limité à une zone géographique précise (cela dépend de votre point d’entrée en Chine).

Pour plus d’informations sur les modalités et les subtilités de ce transit, n’hésitez pas à consulter l’article : visiter la Chine sans visa lors d’un transit de 72-144 heures sur le site Chine365.

 

Que faire pendant 3 jours à Pékin ?

Oubliez déjà l’idée de faire un petit circuit entre plusieurs villes, vous allez perdre trop de temps dans les transports. N’espérez même pas faire le tour de toutes les activités de Pékin, la ville est immense. Ciblez plutôt quelques attractions emblématiques, car ce serait dommage d’être en Chine et de ne pas faire un tour à la Grande Muraille ou à la Cité interdite.

 

Jour 1 : le cœur de Pékin

La place Tian’anmen est le cœur historique de la capitale. Presque tous les voyages à Pékin commencent par cette immense place. Le Monument aux héros du peuple est spectaculaire à voir de près.

Juste à côté de la place, se trouve la Cité Interdite. Pour gagner du temps, achetez vos billets en ligne pour ne pas avoir à faire la queue. Sachez également qu’est fermée le lundi, alors adaptez vos choix de visite en conséquence.

La Cité Interdite est aujourd’hui un musée, mais c’était auparavant le palais des empereurs depuis la dynastie Ming. Le lieu est immense, composé de centaines de salles, de pavillons, des jardins, etc.

Le Temple du Ciel est situé à environ 6 kilomètres au sud-est de la Cité Interdite. Composé de 3 bâtiments, c’était un lieu où l’empereur venait faire des prières pour de bonnes récoltes. Les parcs aux alentours valent vraiment le détour, certains arbres seraient vieux de plus de 600 ans.

 

Jour 2 : une journée à la Grande muraille

Au Nord de Pékin, vous trouverez plusieurs sections de la muraille, qui sont facilement accessibles. Les plus proches, celles de Badaling et de Mutianyu sont à environ 1 heure et demie de trajet. Une fois sur place, comptez environ 3 heures pour vous promener, faire des photos, et profiter du plus célèbre des sites touristiques de Chine.

En partant le matin vers 8h, vous pouvez être de retour en fin d’après-midi, ce qui vous laisse le temps de vous reposer un peu et pourquoi pas terminer la soirée en dégustant un canard laqué qui est presque aussi célèbre que la Grande Muraille ? Retournez dans le cœur de la ville, vous trouverez de très bons restaurants dans la rue Wangfujing ou la rue Qianmen.

 

Jour 3 : Pékin emblématique

Terminez votre petit séjour par une visite au palais d’été. Sachez qu’il s’agit du nouveau palais d’été, l’ancien a été complètement saccagé par les occidentaux (dont la France) pendant la seconde guerre de l’opium.

Explorez ensuite le Hutong de Nanluoguxiang, c’est l’un des plus anciens quartiers de Pékin. Datant du 15e siècle, il permet de vous plonger dans l’ambiance authentique de l’époque.

Ce sera alors là que votre brève visite de Pékin devra prendre fin, et que vous devrez retourner à l’aéroport pour prendre le vol qui vous mènera vers votre prochaine destination. Avec certainement l’envie de revenir y passer plus de temps et tenter de toucher du doigt cette « vraie Chine » qui est si difficile à cerner par la plupart des occidentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.